L’Iconique Marinière

Si je vous ouvre les portes de mon dressing vous allez voir beaucoup de noir, pour chaque saison et chaque occasion, du denim sous toutes ses formes et nuances, une pile impressionnante de tee-shirt blancs, ma collection de sneakers, une tonne d’écharpes et les iconiques marinières.

Je les aime authentiques, rayées bleu royal et blanc. Dès que le Printemps pointe son nez, je les porte sous un Perfecto en cuir, un blazer coupe droite, un blouson en jean ou un manteau léger.

Je n’ai rien inventé en les introduisant dans ma garde robe. Je ne suis qu’une copieuse !

Å l’origine la marinière n’est rien d’autre que le maillot réglementaire de l’uniforme de la Marine Nationale, adopté au fil du temps par les marins pêcheurs et les gens du voyages.

C’est CoCo Chanel, qui ouvrant sa deuxième boutique à Deauville, sort des armoires normandes ce vêtement du quotidien pour en faire un élément incontournable du vestiaire féminin. Coco portait la marinière, avec élégance et audace, sur un pantalon large, taillé dans du Jersey.

La marinière rentre très vite dans le costume design du cinéma et les Arts : Jean Seberg, John Wayne, Jean Cocteau, Picasso, Brigitte Bardot, Sting, pour ne citez qu’eux.

Jean-Paul Gaultier propulse au top ce vêtement qui devient sa signature, l’interprétant de mille et une façon, en faisant une obsession créative jusqu’à en habiller ses bouteilles de parfum.

Pour lui la marinière est la solution au casse-tête quotidien de savoir quoi porter. Il affirme que « Les pulls marins vont avec tout, ne se démodent pas et ne se démoderont probablement jamais ».

Lors de sa dernière présentation Haute Couture, construite comme un show délirant,

« L’enfant terrible de la mode » a donné toute la puissance de son imagination avec et  sans rayures bleues. L’événement diffusé en direct du Chatelet m’a scotchée sur mon portable pendant plus d’une heure…admiration, respect, nostalgie, déjà, de voir le couturier quitter la scène. (En replay sur Youtube)

Mes marinières je les achète traditionnelles et de qualité, chez « Armor Lux » ou « St James ». Le bleu royal de la rayure m’attire comme un aimant. Je joue cette couleur avec mes écharpes et mes ongles en camaïeu ou en total contraste. Je me sens bien dans ce vêtement.  Je le porte pour le plaisir, mais aussi en hommage à ces deux monstres sacrés de la mode.

J’ai peut-être l’air fier d’un petit matelot, mais ne me demandez pas de monter sur un bateau…j’ai le mal de mer !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s