Rue du Dragon

Il paraît que pour être une vraie parisienne il faut être née à Paris. J’ai tout bon !  Je suis née dans le 9eme et j’ai grandi dans le 17eme.

Le samedi, ma mère m’emmenait souvent dans une boutique du 6eme qui ne vendait que des produits importés des USA. « General Store «  n’existe plus, mais je me suis régalée de ses céréales multicolores. Elle en profitait pour faire du shopping. Evidemment !

Du haut de mes 6 ans, j’aimais déjà ces escapades de l’autre côté de la Seine.

Quand j’ai cherché où poser ma vie, je voulais cette ambiance rive gauche, chargée d’histoire, décontractée, animée. J’habite  Rue du Dragon, une petite rue qui va du Bd St Germain à la Rue de Sèvres. J’ai eu du mal à trouver quelque chose qui rentre dans mon budget. Têtue comme je suis, j’y suis arrivée!

Un studio assez grand pour faire la fête,  une salle de bain bien équipée pour accueillir mes produits de beauté et vernis , plein soleil, au troisième étage d’un escalier  impeccablement ciré qui me fait des cuisses en béton !

J’A-D-O-R-E mon quartier. Il vit jour et nuit. Moi aussi ! J’y trouve le nécessaire et le superflu. Le superflu m’attire beaucoup. Mode, galeries d’Art, librairies, cinémas, ballades dans les petites rues qui ressemblent à des décors de théâtre, au détour desquelles se nichent des boutiques où l’on achèterait tout.

Côté gourmandise je suis gâtée : Le « Café de Flore » ou les «  Deux Magots » pour un moment en terrasse. « Ladurée, « Pierre Hermé », « Poilâne », la «  Grande Épicerie » et le marché St Germain. Qui dit mieux pour prendre vite fait un ou deux kilos, si l’on se laisse aller !

Je ne le savais pas, mais le cinéma Français a dû immigrer Paris 6eme. Catherine Deneuve, Vincent Lindon, Audrey Tautou, Laura Smet, Jane Birkin …pour ne citer qu’eux. Pas de paparazzis, ils se fondent dans la vie du quartier.

Quand arrive le temps des promos et des soldes, je m’éclate. Tout ce sur quoi j’ai eu envie de craquer devient possible…ou presque ! «  Le Bon Marché «, Agnès B », «  Girbaud Jean »…de quoi faire exploser ma valise vacances.

Je ne suis plus une parisienne, je suis devenue une inconditionnelle germanopratine …du nom que l’on donne aux habitants de St Germain- des-Prés !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s